Malgré la crise pandémique qui a frappé de plein fouet le monde entier, l’édition 2021 des Championnats du monde indoor d’aviron a eu lieu récemment. Sur les cinquante Français qui ont pris part aux épreuves de la compétition, vingt d’entre eux sont sortis du lot.

Les Français ne sont pas venus pour faire de la figuration

Au cours des derniers Championnats du monde indoor d’aviron, les participants tricolores ont donné du fil à retordre à leurs adversaires venant de 63 pays. L’an dernier, cette compétition tant attendue dans le milieu de l’aviron, s’était déroulée au stade Pierre de Coubertin implanté dans la capitale.

En dépit des remous de la crise sanitaire liée à la propagation du Coronavirus, les épreuves ont été organisées à distance et différemment par la Fédération internationale des sociétés d’aviron, World Rowing. Les organisateurs ont, en effet, dû s’adapter aux restrictions sanitaires imposées par le gouvernement pour endiguer la pandémie mondiale liée à la Covid-19.

Si les éditions antérieures étaient ouvertes aux volontaires, des qualifications ont été établies, en amont, pour sélectionner les participants de cette édition. La Fédération Française d’Aviron (FFA) a recensé pas moins d’une cinquantaine de sportifs engagés du côté tricolore pour ces Mondiaux.

Les engagés du côté tricolore sur le devant de la scène

À l’issue des diverses épreuves d’aviron indoor, vingt Français ont décroché une médaille. Parmi les grands vainqueurs de cette édition 2021, figure Gérard Le Flohic (65-59 HPL), avec une médaille d’or décrochée et un nouveau record du monde du 2000 mètres (catégorie 65-69 ans) réalisé.

En somme, cette édition 2021 aura permis de mettre en lumière certains adeptes de la discipline. Plusieurs participants ont notamment révélé que l’aviron indoor leur est apparu comme une alternative intéressante pour pratiquer autrement l’aviron en ces temps troublés.

Comment bien s’entraîner à une compétition d’aviron ?

Par définition, le rameur, ou aviron indoor, est un appareil de cardio-training qui permet de reproduire les mouvements de l’aviron. Sur certains sites, comme muscle-up.fr, il est par exemple possible de comparer différents modèles de rameurs.

Cet appareil a été initialement conçu pour permettre aux athlètes de pratiquer l’aviron en toutes circonstances. Le rameur s’est imposé comme une excellente alternative pour s’entraîner pendant la saison hivernale ou lorsque les conditions météorologiques ne sont pas bonnes.

À ce jour, le rameur s’est popularisé à la fois dans les salles de fitness, mais aussi auprès des particuliers qui souhaitent maintenir et optimiser leur forme physique.

Différents types d’appareils se distinguent sur le marché

Sur le marché, on distingue trois types de rameurs qui sont les suivants :

  • Le rameur à tirage central : ce modèle possède une seule rame et offre une grande amplitude, ainsi qu’une parfaite symétrie du mouvement.
  • Le rameur latin : avec un tirage croisé des rames, ce dernier comporte deux rames et l’appareil est à translation horizontale.
  • Le rameur scandinave : celui-ci comprend deux rames et permet une translation verticale, avec un tirage droit.

À titre informatif, le rameur à tirage central est souvent utilisé par les sportifs qui s’adonnent à l’aviron outdoor, mais également, pour la préparation des compétitions. Les rameurs scandinaves ou latins sont, quant à eux, particulièrement convoités par les débutants en la matière.

Quels sont les principaux composants d’un rameur ?

D’ordre général, un rameur est composé de plusieurs pièces telles qu’un châssis, un palonnier (il s’agit des poignées qui font office de rames), un siège coulissant sur un rail, un cale-pieds, une poutre ou encore un système de résistance simulant les conditions réelles.

En outre, les appareils sont agrémentés d’une console qui permet au sportif de contrôler la séance d’entraînement en affichant, par exemple, différentes données relatives aux performances réalisées. Cela permet au sportif de garder un œil sur ses progrès.

Catégories : Actualité

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *